Guide isolation des combles et toiture

 

La pose d’isolants dans les combles et sous la toiture est très rentable en terme de m²/ KWh d’économie d’énergie. C’est pour cela qu’elle doit être l’un des premiers travaux de rénovation à réaliser.

Des combles mal isolés peuvent avoir une déperdition de chaleur estimée à plus ou moins 30%. C’est pour cette raison qu’une bonne isolation des combles et toitures est nécessaire.

La facilité de la pose d’un isolant permet d’installer plusieurs couches pour atteindre une épaisseur de 20 à 30 cm d’isolant sous la toiture.

Sur le marché on peut trouver trois types d’isolants :

  • Les isolants synthétiques sont des isolants idéaux pour la pause en combles aménagés ou sur les toitures terrasses. Ces isolants sont très efficaces. Les combles aménagés (ou combles habitables) sont la partie de la construction située sous une toiture inclinée et dont l’usage nécessite le chauffage.
  • La laine de verre est un matériau respectueux de l’environnement. Il présente d’excellentes performances thermiques et acoustiques. En permettant d’économiser l’énergie du logement, elle contribue à la diminution des émissions de gaz à effet de serre. Ce type d’isolation à besoin d’être posée avec un film anti-humidité.
  • La laine naturelle, comme la laine de coton, est un isolant recyclable. Il a la caractéristique de piéger l’air. Un de ces défauts est d’avoir des propriétés phoniques faibles.

Les caractéristiques d’un isolant thermique :

  • La résistance thermique (R) : celle-ci est exprimée en (m²K/W). Elle représente la mesure globale de la performance isolante dans un logement.
  • L’épaisseur : elle est exprimée généralement en (mm). Plus un isolant est épais, plus son niveau de performance énergétique est meilleur.

Les conditions légales à respecter pour bénéficier de la prime énergie

  • Isolation de bâtiments résidentiels existants.
  • Mise en place d’une isolation de résistance thermique (R) supérieure ou égale à 5 m²K/W en combles ou en toiture.
  • Les isolants doivent avoir une certification ACERMI.
  • La pause de l’isolant doit être réalisée par un professionnel qualifié du secteur.

Il est également possible de bénéficier :

  • de la TVA au taux réduit
  • du crédit d’impôt

Calcul prime énergie isolation combes et toiture >>