Guide RGE des travaux de rénovation

 

Les qualifications et certifications RGE éligibles pour vos travaux de rénovation énergétique

Le recours a un professionnel RGE est obligatoire si vous souhaitez bénéficier d’aides financières pour réaliser certains travaux de rénovation énergétique :
• depuis le 1er janvier 2015 pour bénéficier du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE),
• depuis le 1er septembre 2014 pour obtenir un éco-prêt à taux zéro.
• à partir du 1er juillet 2015 pour obtenir la prime énergie (CEE)

Pour certaines actions complémentaires (qui ne peuvent pas constituer une action du bouquet de travaux), le recours à un professionnel RGE n’est pas obligatoire. Il est cependant conseillé.
Retrouvez dans les tableaux, par équipements, par matériaux et par catégories de travaux, les indications nécessaires pour sélectionner les professionnels RGE.

 

Catégories de professionnels RGE à sélectionner en fonction des matériaux, équipements et travaux

(Matériaux et équipements éligibles au crédit d’impôt pour la transition énergétique – CITE)

Chauffage

  • Chaudière individuelle ou collective RGE catégorie 1
  • Chaudière à micro-cogénération gaz RGE catégorie 1
  • Appareil de régulation et de programmation du chauffage Pas d’obligation de recours à un professionnel RGE
  • Compteur individuel pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire dans les copropriétés Pas d’obligation de recours à un professionnel RGE

Pompe à chaleur

  • pompe à chaleur air / eau(pour le chauffage et / ou l’eau chaude sanitaire) RGE catégorie 7
  • pompe à chaleur géothermique(pour le chauffage et / ou l’eau chaude sanitaire) RGE catégorie 7
  • pose de l’échangeur de chaleur souterrain des pompes à chaleur géothermiques RGE catégorie 8
  • pompe à chaleur pour la production d’eau chaude sanitaire RGE catégorie 7

Solaire Thermique

Appareil de chauffage ou de production d’eau chaude au bois ou autres biomasses

Matériaux d’isolation thermique des parois opaques

Matériaux d’isolation thermique des parois vitrées

  • fenêtre ou porte-fenêtre RGE catégorie 2
  • fenêtre de toiture RGE catégorie 2
  • double fenêtre (seconde fenêtre sur la baie) avec un double vitrage renforcé RGE catégorie 2
  • vitrage de remplacement à isolation renforcée (faible émissivité) RGE catégorie 2
  • volet isolant caractérisé par une résistance thermique additionnelle apportée par l’ensemble volet – lame d’air ventilé RGE catégorie 2
  • Porte d’entrée donnant sur l’extérieur RGE catégorie 2

Autres

  • Calorifugeage d’une installation de production ou de distribution de chaleur ou d’eau chaude sanitaire Pas d’obligation de recours à un professionnel RGE
  • Équipements de raccordement à un réseau de chaleur Pas d’obligation de recours à un professionnel RGE
  • Équipements de production d’électricité utilisant l’énergie éolienne, hydraulique ou de biomasse, à l’exception des panneaux photovoltaïques Pas d’obligation de recours à un professionnel RGE
  • Diagnostic de performance énergétique réalisé hors obligation réglementaire Pas d’obligation de recours à un professionnel RGE
  • Borne de recharge de véhicules électriques Pas d’obligation de recours à un professionnel RGE