Guide isolations des murs

 

L’isolation des murs est un des points les plus importants pour le confort de l’habitat. L’installateur doit prendre en compte plusieurs paramètres, comme les murs les moins exposés au soleil, les murs les plus humides etc.…

Un mur mal isolé peut avoir une déperdition de chaleur estimée à plus ou moins 25 %.

L’isolation des murs aide à retenir la chaleur interne du logement en hiver et à réaliser un blocage d’entrée de chaleur dans les périodes les plus chaudes. Elle permet également une isolation phonique au sein du logement.

L’isolation peut se faire par une :

  • Isolation par l’intérieur
  • Isolation par l’extérieur
 

Ci-dessous, les avantages et inconvénients d’une pose d’isolant à l’intérieur ou à l’extérieur.

Isolation par l’intérieur Isolation par l’extérieur
Avantages
  • Les travaux peuvent être réalisés en tout temps.
  • La pose intérieure a un coût plus faible que la pose extérieur.
  • Un gain en performance thermo-acoustique.
  • Une pose facile.
  • Il n’y pas de réduction de la surface intérieure.
  • Le client peut réaliser en même temps des travaux de la façade.
  • Il n’y pas besoin de déménager le logement.
  • Un gain du confort thermique toute l’année.
Inconvénients
  • Réduction de la surface habitable.
  • Déménagement du logement.
  • Probabilité de revoir les plans électrique du logement.
  • Surcoût sur la main d’oeuvre.
  • Changement de physionomie du logement.
  • Obligation du respect urbanistique.

 

Les conditions légales à respecter pour bénéficier du dispositif des CEE.

  • Isolation de bâtiments résidentiels existants.
  • La résistance thermique (R) doit être supérieure ou égale à 2,8 m²K/W.
  • Les isolants ont une certification ACERMI.
  • La mise en place est réalisée par un professionnel qualifié.

Il est également possible de bénéficier :

  • de la TVA au taux réduit
  • du crédit d’impôt

Calcul prime énergie isolation des murs / façades>>